Le temps

Il y a le temps des cerises

Il y a le temps des fleurs

Quand vient le temps de crise

Ça met de la douceur

 

Il y a le temps pourri

Quand le temps vire au gris,

Et se met à la pluie

C’est toujours un lundi

 

Il y a le temps perdu

À se gratter le cul

En attendant béat

Ce qui n'arrive pas

 

Et ça, quoi que l’on fasse

Il y a le temps qui passe

Mais c’est sur que c’est sans

Savoir pour autant

 

A quoi ça sert que je coure après toi ?

Quand je te prends, tu files entre mes doigts ?

Hey, hey, le temps !

 

Il y a le temps d’un soir

Quand le temps d’un regard

Le temps s’étire autant

Qu’un bas sur un divan

 

C’est le temps du bonheur

Le temps de l’arrache-cœur

Qui, le temps d’un instant

Se vit tambour battant

 

Vient le temps des soupirs

Le temps des souvenirs

Le temps quand j’étais beau

Je faisais du vélo

 

Et si je tue le temps

J’en prendrai pour cent ans

Mais c’est sur que c’est sans

Savoir pour autant

 

A quoi ça sert que je coure après toi ?

Quand je te prends, tu files entre mes doigts ?

Hey, hey le temps !

 

Il y a un temps pour tout

Il y a un temps de chien

Quand je pars après vous,

Je compte un temps pour rien

 

Il y a la tempura

La tambouille à maman

La valse à quatre temps

Le t’en fais pas papa

 

Le temps de la raison

La temps-deuse à gazon

Le temps pour faire la sieste

Et rien pour faire le reste

 

La mi-temps, le temps fort

Le temps fou, le temps mort,

Et puis si j’en oublie

C’est tant pis mais dis…

 

A quoi ça sert que je coure après toi ?

Quand je te prends, tu files entre mes doigts ?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau